Gouvernance

Pourquoi utiliser un logiciel de gestion des risques – GRC

Les entreprises se heurtent à un environnement en constante évolution. Les réglementations changent régulièrement, la transformation numérique impacte toutes les activités et les employés changent de profils. Ce contexte implique des risques élevés pour des secteurs où la conformité représente cependant un enjeu de taille, comme l’alimentation, la santé, l’industrie ou l’énergie.

Le logiciel de gestion des risques, et plus généralement les solutions de gouvernance, de risque et de conformité (GRC), aident ces entreprises à répondre à des exigences et à des risques mouvants, tout en assurant leurs performances en termes de gouvernance. Cet article, directement lié à celui qui explique la gestion des risques en entreprise, revient sur les atouts de la GRC et des solutions technologiques qui la coordonnent.

Qu’est-ce que la GRC ?

L’acronyme GRC désigne la “gouvernance, les risques et la conformité”. L’expression englobe un panel d’activités coordonnées et intégrées destinées à soutenir la performance de l’entreprise à tous les niveaux de son organisation.

La GRC s’appuie par ailleurs sur des logiques de contrôles et d’audit récurrents. Elle date effectivement des années 2000, pendant lesquelles de nombreuses erreurs financières ont nui à de grands groupes. Ceux-ci ont alors optimisé leur processus de gouvernance et d’audit interne et encouragé le développement des logiciels de gestion des risques.

Certains experts estiment donc que la GRC concerne autant le travail effectué au niveau des audits internes, de la conformité et du juridique qu’à celui du conseil d’administration, des parties prenantes ou de l’informatique et des ressources humaines.

La GRC se décompose, dans tous les cas, en 3 éléments constitutifs :

  • la gouvernance. En GRC, la gouvernance recoupe les moyens mis en place pour diriger et contrôler l’entreprise. Elle permet de définir une stratégie globale, mais aussi de surveiller les performances et de contrôler les résultats. Les différents types d’activités de l’entreprise doivent s’aligner avec ses ambitions en termes de gouvernance.
  • Le risque désigne un événement possible, susceptible de provoquer un dommage et de nuire à la réalisation des objectifs de la société. Une approche GRC implique une gestion des risques basée sur l’analyse, l’identification et le contrôle des risques.
  • La conformité consiste à s’assurer du respect des normes en vigueur via des mesures de contrôles adaptées, et des audits de ces contrôles.

Pour résumer le propos, 1&1 s’allie avec Ionos pour définir la GRC comme suit : un terme qui désigne “l’ensemble des processus et des mesures aidant une entreprise à atteindre ses objectifs (gouvernance d’entreprise), à identifier les risques possibles et à les contrer (gestion des risques) ainsi qu’à mettre en œuvre et respecter toutes les lois et normes applicables dans le quotidien de l’entreprise (conformité)”. Les bons logiciels de gestion des risques recoupent donc ces 3 axes de travail.

La tendance à opter pour des logiciels de gestion des risques et de la conformité reflète un autre mouvement de fond. Les entreprises se soucient dorénavant moins de la conformité que des risques, et c’est ce qui explique leur penchant pour les stratégies GRC. Pour en savoir plus, lisez notre article sur la GRC comme passage de la conformité à la gestion des risques.

Pourquoi la GRC est-elle nécessaire ?

La GRC incarne avant tout une approche intégrée de gestion des risques (NDLR : ajouter lien quand publié), de la conformité et d’amélioration des contrôles internes. La coordination des activités qu’elle implique a donc pour premier intérêt de centraliser les efforts dédiés à ces démarches. La GRC :

  • atténue l’organisation en silos ;
  • évite la duplication des missions ;
  • minimise le gaspillage des ressources humaines, temporelles, matérielles et financières ;
  • assure la continuité des activités.

La coordination des activités incarne effectivement le principal objectif des logiciels de gestion des risques et de la conformité. Elle aboutit généralement à un réel gain de temps.

La GRC représente un outre un fort engagement de la direction générale et du conseil d’administration. Elle sensibilise les collaborateurs à une certaine éthique de travail qui nourrit le leadership de la DG, la confiance interne, mais aussi la cohérence du travail d’équipe et donc l’agilité globale de la société.

Pourquoi opter pour un logiciel de gestion des risques et de la conformité ?

Il existe de nombreux logiciels de gestion des risques et de la conformité. Les solutions GRC remontent effectivement aux années 1980, où les auditeurs internes s’appuyaient sur Excel pour réaliser leurs contrôles. Celles des années 1990 restaient lourdes à installer et difficiles à manier. Elles s’utilisaient en outre toujours en interaction avec des logiciels de planification des ressources d’entreprises (ERP).

Les logiciels de gestion des risques et de la conformité actuels s’organisent cette fois sur le cloud. Très faciles d’utilisation, ils favorisent la collaboration des différents départements autour des exigences liées à la gouvernance, aux risques et à la conformité. Ils participent donc à la mise en œuvre holistique de la stratégie GRC.

Une solution GRC permet, pour résumer, de garantir que toutes les technologies de l’information et tous les processus métiers de l’entreprise se coordonnent autour des mêmes exigences. Un outil de gestion des risques et de la conformité est donc une solution intégrée par nature. Il va ainsi recouper plusieurs fonctionnalités :

  • identification, analyse et gestion des risques ;
  • gestion sécurisée, simplifiée et collaborative des documents ;
  • conceptualisation, coordination et planification des politiques d’audit interne ;
  • gestion de la conformité réglementaire ;
  • amélioration de la gestion des données d’entreprises dans le cadre de la conformité SOX (loi Sarbanes-Oxley) ;
  • gestion des contrôles ;
  • émissions de rapports d’analyse des risques, de rapports de problème et suivi des mesures correctives ;
  • automatisation de certains processus, comme les tâches administratives.

Un logiciel de gestion des risques, de gouvernance et de la conformité sert donc à différents acteurs de l’entreprise :

  • la direction générale et le conseil d’administration obtiennent des tableaux de bord qui résument les résultats des audits, de la gestion des risques et de la conformité ;
  • les équipes de gestion des risques et de la conformité profitent d’un outil de rationalisation de leurs processus et de surveillance des performances ;
  • les auditeurs d’entreprise s’en servent pour s’assurer de ​​l’efficacité des systèmes de contrôle interne.

Comment se lancer en GRC ?

La GRC relève avant tout d’une stratégie coordonnée entre les différentes équipes de l’entreprise. C’est donc en vous appuyant sur un logiciel intégré de GRC que vous obtiendrez une visualisation à 360° des risques de votre société, au-delà des organisations en silos. Découvrez dès à présent comment Diligent se positionne comme le plus grand fournisseur de GRC au monde.

Board Portal Buyer’s Guide

With the right Board Portal software, a board can improve corporate governance and efficiency while collaborating in a secure environment. With lots of board portal vendors to choose from, the whitepaper contains the most important questions to ask during your search, divided into five essential categories.

BLOGS À NE PAS MANQUER